Comment faire briller le chocolat ?

Comment faire briller le chocolat ?

Le chocolat est un aliment qui est très apprécié par le plus grand nombre. Il faut dire qu’il en existe différents types et que les méthodes de préparation sont souvent assez diverses. Noir, blanc, au lait, fondu, sous forme de stick ou de pépites, en tablettes ou en carrés… il y en a pour tous les goûts ! Si vous désirez réussir vos glaçages, nous vous expliquons ici comment vous devez vous y prendre pour bien faire briller votre chocolat.

Le choix du chocolat à faire fondre

Pour obtenir un chocolat fondu et bien brillant, la première étape consiste à faire un choix adéquat de chocolat. En effet, les tablettes de chocolat « spécial dessert » sont les plus indiquées. Ce chocolat est fabriqué de sorte à fondre sans difficulté et à s’adapter à des températures plus élevées que les autres types de chocolat.

Chocolat fondu bien brillant

De plus, vous devez avoir à l’esprit que le chocolat blanc est un peu plus compliqué à liquéfier parce que face à une chaleur trop intense, il peut sécher et devenir granuleux. Les barres qui ne contiennent pas du sucre peuvent aussi être liquéfiées pour du nappage. Après la fonte, la possibilité vous est offerte d’ajouter du sucre en fonction de vos préférences.

La liquéfaction du chocolat

Pour obtenir du chocolat brillant, vous pouvez vous servir de différentes méthodes. Toutefois, celle dont nous vous parlerons est celle du bain-marie parce qu’elle est la plus répandue. Pour y arriver, vous pouvez utiliser un appareil spécialement conçu pour cela ou vous pouvez vous-même en mettre un au point.

Faire fondre du chocolat, c'est facile

Pour cela, il vous faut une casserole de dimension moyenne et un autre récipient qui peut y rentrer. Mettez de l’eau dans la casserole de sorte que le fond du petit réceptacle soit en contact avec l’eau et que l’eau ne le pénètre pas puisque c’est à ce niveau que le chocolat à faire fondre restera. De même, il est inutile de couvrir le bain-marie.

En ce qui concerne le chauffage de votre eau : à feu doux, et uniquement pendant quelques minutes. Une fois que le chocolat commence par se liquéfier, remuez-le de façon régulière afin que la fonte soit aussi homogène que possible. Arrêtez-vous seulement lorsqu’il a totalement fondu. C’est seulement après que vous pouvez entamer le glaçage.

Conseils supplémentaires pour réussir son glaçage

Les biscuits, les bonbons ou les fruits peuvent être directement enveloppés dans le bain-marie. N’oubliez toutefois pas de diminuer au minimum l’intensité du feu et de souvent remuer. Si cette option n’est pas celle que vous choisissez, enlevez le petit récipient du feu après l’avoir éteint et mettez-le sur un plan de travail plane avant d’entamer l’enrobage.

Glacage au chocolat

Pour obtenir un chocolat bien brillant, il est important de respecter quelques précautions. L’une d’entre elles consiste à toujours le garder loin de toute goutte d’eau afin de ne pas le figer. Toutefois, même quand cela arrive, une ou deux gouttes d’huile végétale peuvent parfois arranger la situation. En effet, l’huile va redonner une réelle brillance au chocolat quelque peu terne.

Par ailleurs, étant donné la rapidité à laquelle le chocolat durcit, l’idéal est de toujours avoir tous vos ustensiles de glaçage prêts avant même de commencer la liquéfaction. Pas la peine de courir partout dans votre cuisine pour éviter le durcissement du chocolat : le mieux est encore d’être prêt !

 

Fermer le menu